Humour

Sophia Aram

vendredi 28 mai

Vendôme, Le Minotaure

Public : Tout public, à partir de 12 ans
Durée : 1h20
Tarif : A

Humoriste et chroniqueuse radio, Sophia Aram poursuit sur scène son observation de la société en revisitant cette fois-ci nos préjugés. Elle parle de contes de fées, de ses rêves d’enfance, de désir et de sexualité, mais aussi de politique, de religion… Elle pique en déminant le terrain merveilleux de l’amour et des relations entre hommes et femmes. Armée de son sourire et d’une pointe d’acidité, elle manie l’art du constat avec un humour cinglant. Corrosif !

La presse en parle

À la radio et sur scène, l’impertinente Sophia Aram rit de tout et surtout de ce qui fâche avec un culot irrésistible.

Le Parisien

Sophia Aram pulvérise en douceur une ribambelle de préjugés et d’absurdités disséminés ici et là dans les contes de fées, l’éducation, les religions ou la langue française.

L’Express

Le rire pour dénoncer le sexisme ordinaire et réveiller quelques consciences endormies, Sophia Aram y excelle avec (im)pertinence.

Télérama Sortir

Représentation

Vendôme, Le Minotaure

Nouveau spectacle à nos amours

Après des études d'anthropologie, formée à l’école de l’improvisation, Sophia Aram fait ses débuts à la télévision sans jamais perdre de vue son objectif initial : le seul en scène. Elle commence à collaborer à l'écriture de plusieurs programmes notamment avec La Boîte 2 Prod. Son ambition est de devenir humoriste mais elle veut d'abord passer devant la caméra pour se faire connaître. Nondénuée d'aplomb, elle téléphone à Endemol et leur fait savoir qu'elle veut travailler avec Arthur ! Trois mois après, c'est chose faite : elle coprésente l'émission CIA avec Arthur, en passant par la radio sur les ondes d’EUROPE 2 et enfin en animant la rubrique Internet pour Les Enfants de la télé. Forte de son expérience, et encouragée par son entourage proche, elle décide d'écrire son premier spectacle. Le point de départ de la pièce lui est venu en sortant d'une réunion de parents d'élèves complètement surréaliste. Ce premier One Woman Show intitulé Du plomb dans la tête, est un triomphe. Saluée par la critique, elle reçoit de nombreuses récompenses : Talent Humour Fnac, le prix du festival Juste pour Rire de Nantes en 2006, prix du jury et prix du public au festival de Saint Gervais 2007, prix du jury et des techniciens au festival d’Humour de Vienne 2009…

Générique

Textes Benoît Cambillard, Sophia Aram Musiques Raphaël Elig Lumières Fabienne Flouzat, Julien Barrillet

Souvenez-vous

Crise de foi (2012)