Théâtre d'objet

Il y a quelque chose de pourri

14 et 15 avril

Villiers-sur-Loir / St-Amand-Longpré

Public : Tout public, à partir de 9 ans
Durée : 45 min
Tarif : C

Deux hommes, l’un agité et bavard, l’autre taciturne et silencieux, rêvent de devenir de grands acteurs. Pour le devenir, ils se lancent dans une version originale et décalée d’Hamlet de Shakespeare. Ils rejouent la destinée tragique du Prince du Danemark, à grand coup d’effets surprenants, avec des moyens très rudimentaires. Ils attribuent les rôles à des accessoires et des objets de bric et de broc. Sauf que tout devient vite bancal… Mais coûte que coûte, ils vous raconteront cette tragédie jusqu’à la fin. Hilarant et explosif !

Il y a quelque chose de pourri
Il y a quelque chose de pourri

La presse en parle

Il serait dommage de passer sous silence cette création toute shakespearienne, maladroite, festive et sanglante, invitée par le Théâtre de la Pire Espèce. Si le procédé rappelle énormément Ubu sur la table en plus clownesque, Porcheron nous offre tout un résumé de cette pièce mythique, où le sang coule à flot et les clins d’oeil au cinéma américain abondent, de l’Exorcisme au Parrain. Terriblement sympathique et amusant.

Journal de la culture de montréal

Représentations

Villiers-sur-Loir, L'Artésienne
St-Amand-Longpré, Salle des fêtes

Compagnie Elvis Alatac

Pier Porcheron s'est formé au Conservatoire Régional de Poitiers entre 2005 et 2008. Là-bas il fut dirigé par Jean Boillot, Etienne Pommeret, Agnès Delume. Puis il partit au Québec où il joua pendant trois ans avec la compagnie de marionnettes l'Ubus Théâtre. Il fit la connaissance de Francis Monty (auteur et metteur en scène) avec qui il partage le même goût pour le théâtre d'objets. De retour en France, il monte la compagnie Elvis Alatac au sein de laquelle né le spectacle de théâtre d'objets Il y a quelque chose de pourri, variation hamlétique. Puis en fin 2013, il est engagé pour le jouer le rôle de Goldoni dans la pièce éponyme écrite par Laure Bonnet, une commande de la Comédie Poitou-Charentes CDN. Créée pendant l'été 2012 la compagnie Elvis Alatac se constitue autour du spectacle Il y a quelque chose de pourri, variation hamlétique mené par Pier Porcheron. La compagnie a pour but de créer des spectacles qui se placent sous le signe générique de « la marionnette ».

En savoir plus sur la compagnie

Générique

Écriture, mise en scène, jeu Pier Porcheron Mise en scène, direction d’acteurs Maïa Commère Dessin, musique et rideaux Christian Caro, Fabrice Tremblay Régie Pierre Phélippon Dramaturgie d’objet Francis Monty

Souvenez-vous

Il y a quelque chose de pourri (AOSF 2015) / Petite neige (2016) / Première Neige (2016 & 2018)

Partenariat

Spectacle présenté avec le soutien des mairies de Villiers-sur-Loir et St-Amand-Longpré