Marionnette

Hen

vendredi 12 février

Vendôme, Le Minotaure

Public : Tout public, à partir de 16 ans
Durée : 1h15
Tarif : B
Biennale AOSF
Molière 2020 –

Diva enragée et virile à talons, Hen est une étonnante créature qui rêve d’être aimée pour elle-même en toute liberté. Elle se livre à nu et se raconte dans un spectacle hybride très effeuillé, avec humour et insolence. Hen s’affirme au travers d’identités multiples, et s’exprime en chantant l’amour, l’espoir, les corps, la sexualité. Un spectacle de cabaret débridé et sincère qui interroge les questions de genre et d’identité !

Hen
Hen

La presse en parle

Cette performance d’une marionnette seule en scène, est un cabaret intelligent et amusant. Emmenez vos adolescents voir Hen !

New-York Times

Un spectacle aussi délirant que magique, aussi percutant qu’intelligent

L’Humanité

Avec une marionnette qui explose les genres, Johanny Bert insuffle une bouffée d’air libertaire.

Les Inrockuptibles

Représentation

Vendôme, Le Minotaure

Théâtre de Romette

Johanny Bert a pu élaborer au fur et à mesure de ses rencontres et des créations un langage théâtral singulier, une confrontation entre l’acteur, l’objet et la forme marionnettique. A vingt et un ans, il crée son premier spectacle dans lequel le langage est une partition visuelle, Le petit bonhomme à modeler (tournée de 2002-2008) puis il crée au Festival À Suivre à la scène nationale de ClermontFerrand Les Pieds dans les nuages (tournée de 2004 à 2012), création inspirée du photographe plasticien Robert ParkeHarrison. Son projet se dirige alors vers la relation aux auteurs et aux écritures (commandes, textes inédits issus de comités de lecture ou textes du répertoire). Histoires Post-it / On est bien peu de chose quand même ! (2005), Krafff (2007) en collaboration avec le chorégraphe Yan Raballand (inspiré d’un texte de Heinrich Von Kleist), L’Opéra de Quat’sous (2007) de B.Brecht/K.Weill, Les Orphelines (2009) sur une commande d’écriture à Marion Aubert avec Le Préau, CDR de Vire, L’Opéra du Dragon (2010) de Heiner Müller, traduction Maurice Taszman. En 2012, il prend la direction du Centre Dramatique National de Montluçon-Le Fracas avec une équipe d’acteurs permanents. C’est avec cette équipe qu’il va créer Le Goret (2012) de Patrick McCabe traduction de Séverine Magois, L’Emission (2012) de Sabine Revillet (création en appartement), L’âge en bandoulière (2013) de Thomas Gornet (création pour adolescents en salle de classe) et De Passage (2014) de Stéphane Jaubertie en coproduction avec Les Tréteaux de France – CDN. Même si ce premier mandat au CDN est reconnu positif, il choisit de poursuivre son parcours de créateur en compagnie à partir de janvier 2016. De 2016 à 2018, il est artiste associé à la scène nationale de Clermont-Ferrand. Durant cette période, il crée aussi Elle pas princesse / Lui pas héros (2016) sur un texte inédit de Magali Mougel. Johanny Bert poursuit son travail avec d’autres équipes artistiques. Il va créer en janvier 2020 pour le Théâtre Sartrouville Yvelines CDN / Festival Odyssées en Yvelines Frissons, nouveau texte de Magali Mougel. Il fera la mise en scène de La Princesse qui n’aimait pas… pour la comédienne Caroline Guyot (Barbarque Cie) et Les Sea Girls au pouvoir, spectacle musical déjanté.

En savoir plus sur la compagnie

Générique

Conception, mise en scène Johanny Bert Acteurs marionnettistes Johanny Bert, Anthony Diaz Musiciens en scène Guillaume Bongiraud, Cyrille Froger Acteurs compositeurs Marie Nimier, Prunella Rivière, Gwendoline Soublin, Laurent Madiot, Alexis Morel, Pierre Notte, Yumma Ornelle et une reprise de Brigitte Fontaine Fabrication des marionnettes Eduardo Felix Lifting Hen Cyril Vallade Création costumes Pétronille Salomé

Souvenez-vous

Krafff (2011)