Théâtre

Et le cœur fume encore

jeudi 28 janvier

Vendôme, Le Minotaure

Public : Tout public, à partir de 13 ans
Durée : 2h
Tarif : B

Ce théâtre documentaire explore la mémoire de la guerre d’Algérie avec beaucoup d’humanité à travers des histoires à vif où les blessures sont toujours ouvertes. Une pied-noir, un harki, un travailleur immigré, un kabyle, un officier pro O.A.S., un appelé et une militante anti-coloniale expriment leurs joies, leurs angoisses et leurs désillusions. Nourrie de témoignages forts et d’archives historiques, cette pièce puissante et subtile fait ressurgir ce passé avec une énergie incontestable. Un pari réussi haut la main !

Et le coeur fume encore
Et le coeur fume encore
Et le coeur fume encore
Et le coeur fume encore

La presse en parle

Cette représentation, superbement jouée, est exaltante. Fabuleux. On la quitte avec un sentiment de gratitude.

Télérama

Convoquant des archives et des écrits issus des deux rives de la Méditerranée, Et le coeur fume encore s’est aussi construit à partir de témoignages individuels et d’improvisations de plateau, et conjugue contre l’amnésie les mots et la musique, la fiction et l’Histoire.

La Terrasse

Une émouvante fresque sur la guerre d’Algérie.

Toutelaculture.com

Représentation

Vendôme, Le Minotaure

Compagnie Nova

La compagnie Nova voit le jour en 2007 aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Depuis plus de 10 ans, elle n’a eu de cesse d’affiner sa vision artistique et son projet théâtral avec les mises en scène de Quartett d’Heiner Müller (2009), d’Hernani de Victor Hugo (2011/2012), une adaptation de Richard III de William Shakespeare (2014/2015). En 2016, elle lance le diptyque “ Ecrire en pays dominé “ avec Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre, volet 1 puis Et le cœur fume encore, volet 2 avec lequel elle développe une nouvelle façon de construire, penser et créer ces spectacles, consacré aux poétiques de la décolonisation et aux amnésies coloniales dans la France d’aujourd’hui. Ce travail artistique est dépendant d’un travail d’implantation et d’actions sur le territoire, notamment en Seine-Saint-Denis où de nombreuses actions furent menées : mise en place d’une école du spectateur, temps de répétitions ouvertes, ateliers en établissements scolaires, ateliers de récit, spectacles en itinérance… Le projet de la compagnie Nova, à la fois dans ses actions culturelles, son travail sur le territoire, et son projet artistique est de mettre au plateau les polyphonies de la mémoire composant la créolité de nos identités françaises. La compagnie Nova est actuellement associée au Collectif 12 depuis 2018 et en étroite collaboration pour la saison 2019/2020 avec le Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis. A partir de janvier 2020, Margaux Eskenazi rejoint Jean Bellorini au TNP-Villeurbanne comme artiste invitée.

En savoir plus sur la compagnie

Équipe artistique

Conception, montage et écriture Alice Carré, Margaux Eskenazi Avec des extraits de Kateb Yacine, Assia Djebar, Jérôme Lindon et de Le Cadavre encerclé de Kateb Yacine et la préface d’Édouard Glissant (Éditions du Seuil) Mise en scène Margaux Eskenazi Jeu Armelle Abibou, Loup Balthazar, Salif Cissé, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle, Raphael Naasz, Eva Rami Avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar, Éric Herson-Macarel Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National Collaboration artistique Alice Carré Espace Julie Boillot-Savarin Lumières Mariam Rency Création sonore Jonathan Martin Costumes Sarah Lazar Vidéo Mariam Rency, Jonathan Martin Régie générale et lumières Marine Flores

Laissez-vous raconter

Le théâtre documentaire : un parti pris d’écriture et de mise en scène par Margaux Eskenazi, la metteure en scène, à 18h30 au Minotaure. Gratuit, sur réservation au 02 54 89 44 24.

Allez plus loin

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation.

Partenariat

Spectacle présenté en partenariat avec La Halle aux grains, Scène nationale de Blois, dans le cadre du temps fort « D’Ici et d'Ailleurs ».