Marionnette

Battre encore

mardi 31 janvier

Vendôme, Le Minotaure

Public : Tout public, dès 14 ans
Durée : 1h
Tarif : B
Biennale AOSF

Il était une fois un pays sous le joug d’un tyran qui a l’habitude de s’emparer des plus belles jeunes filles lors d’un bal somptueux. Trois soeurs sont conviées à danser, avec le despote et ses sbires, un tango aussi langoureux qu’inquiétant. Vont-elles se laisser dominer ? Et si elles refusaient de se soumettre ? Battre encore explore les rapports de domination et les relations homme/femme à travers un corps et des marionnettes portées, et évoque la lutte conjointe des peuples et des femmes qui décident de dire « non » au pouvoir militaire, « non » à l’homme oppresseur.

Battre encore
Battre encore
Battre encore

La presse en parle

On l’aura compris, Battre encore est un spectacle radical, au sens étymologique : il va jusqu’à la racine du mal, pour que, enfin mise en pleine lumière, elle puisse être finalement extirpée. Avec une rare minutie, le propos est construit au sein d’un langage formel extrêmement léché, ce qui, par contraste, fait ressortir les rares points qui le sont moins. Peut-être les personnes non-binaires auront- elles plus de mal à s’identifier – mais elles se retrouveront facilement dans la dénonciation du mal infligé par tout système patriarcal.

Toute la culture

Ces comédiennes, danseuses et manipulatrices entrent dans l‘univers onirique fluctuant des scénographes Delphine Bardot et Daniel Trento, sous les éclairages de Joël Fabing. Les pantins, ombres et objets animés créés par Delphine Bardot, Lucie Cunningham et Santiago Moreno qui signe également la musique, sont expressifs, qu’ils soient de taille humaine ou miniatures.

Théâtre du blog

Compagnie franco-argentine composée d’une comédienne et d’un musicien, tous-tes deux marionnettistes, La Mue/tte propose, dans cet anti-conte de fées, de déconstruire les clichés autour de la violence exercée sur les femmes.

Les inrockuptibles

Représentation

Vendôme, Le Minotaure

Compagnie La mue/tte

La compagnie lorraine La Mue/tte associe la comédienne et marionnettiste Delphine Bardot et Santiago Moreno, musicien et marionnettiste d’origine argentine. Depuis 2014, ils ont signé sept spectacles et inventé un théâtre visuel et musical qui donne la parole autant au corps qu’aux objets pour questionner les rapports hommes-femmes, le pouvoir, la violence. Tandis que Delphine Bardot avec le principe de femme-castelet creuse un langage marionnettique qui lui est propre Santiago Moreno, lui, développe, en écho, des variations autour de la figure de l’homme-orchestre et de la notion de corps musiquant.

En savoir plus : https://cielamuette.com

Équipe artistique

Mise en scène Delphine Bardot, Pierre Tual Dramaturgie Delphine Bardot, Pierre Tual, Pauline Thimonnier Texte Pauline Thimonnier Création musicale Santiago Moreno Jeu Delphine Bardot, Bernadette Ladener, Amélie Patard Conception lumières Joël Fabing Création lumières et régie Charline Dereims Costumes Daniel Trento Marionnettes, ombres et objets animés Delphine Bardot, Lucie Cunningham, Santiago Moreno Scénographie/conception Delphine Bardot, Daniel Trento Scénographie/réalisation Daniel Trento, Carole Nobiron, Émeline Thierion